Culture

Unesco:la culture africaine célébrée dans le monde tous les 24 janvier

var td_screen_width = window.innerWidth;

if ( td_screen_width >= 1140 ) {
/* large monitors */
document.write(‘‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) {
/* landscape tablets */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) {
/* portrait tablets */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width < 768 ) {
/* Phones */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

Le mardi 15 octobre 2019 est un jour de gloire pour John Ayité Dossavi, avec l’adoption d’une résolution à l’unanimité par le comité exécutif de l’UNESCO, instituant désormais le 24 janvier de chaque année, comme la date de célébration de la journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante.

Il s’agit de l’aboutissement d’un projet que porte et diffuse John Dossavi depuis plusieurs années à travers le Rapec ( Réseau africain des promoteurs et entrepreneurs culturels ).
Des institutions africaines et des pays africains, et des populations d’autres pays dans le monde avaient déjà adhéré à la vision.

De sorte que dans une quarantaine de villes dans le monde, cette journée mondiale était déjà célébrée, aussi bien par des africains, que par des populations non africaines.
C’est fort de ces éléments que le Togo, avec l’appui de la France, du Brésil et d’autres pays, a parrainé le projet de résolution.

Réagissant aussitôt après l’adoption de la résolution, John Dossavi a dit : « On l’a fait. Ce n’est pas ma victoire ! C’est celle de tout un continent , de toute une équipe ! Merci à tous ceux qui y ont cru. Le plus dur ne fait que commencer ! Merci et à bientôt ».

Cap à présent sur le premier grand rendez-vous le 24 janvier 2020 après l’adoption de la résolution par l’UNESCO.


Charles K

lais
Tuesday, October 15, 2019 is a day of glory for John Ayité Dossavi, with the adoption of a unanimous resolution by the Executif Comitee of UNESCO, now establishing January 24 of each year as the date for the celebration of the World Day of African and Afro-descendant Culture.

This is the result of a project that John Dossavi has been carrying out and disseminating for several years through Rapec (Réseau africain des promoteurs et entrepreneurs culturels).
African institutions and countries, and people from other countries around the world, had already embraced the vision.

So in about forty cities around the world, this world day was already celebrated, both by Africans and non-African populations.
It is with these elements in mind that Togo, with the support of France, Brazil and other countries, sponsored the draft resolution.

Reacting immediately after the resolution was adopted, John Dossavi said, “We did it. This is not my victory! It’s the story of an entire continent, an entire team! Thank you to all those who believed in it. The hardest part has only just begun! Thank you and see you soon.

Let us now look forward to the first major event on 24 January 2020 after the adoption of the resolution by UNESCO.

Charles K

Related posts

Journée mondiale de la culture africaine : tout savoir sur le prix Kékéli

admin

Prix d’or des mécènes des Arts et de la culture:Amadou Gon Coulibaly, super lauréat de la 5ème édition 2019

admin

En concert à Bouaké:Tiken Jah, appelle à éviter la situation de 2002 et 2010

admin

Leave a Comment