International

Abiy Ahmed reçoit le Prix Houphouët-Boigny-Unesco le 10 février 2020-Addis Abeba

Photo Unesco.org :Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali

var td_screen_width = window.innerWidth;

if ( td_screen_width >= 1140 ) {
/* large monitors */
document.write(‘‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) {
/* landscape tablets */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) {
/* portrait tablets */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width < 768 ) {
/* Phones */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali, recevra le Prix Félix Houphouët-Boigny-Unesco pour la recherche de la paix ( du nom du premier Président de la république de Côte d’Ivoire ) au cours d’une cérémonie organisée en marge du 33e sommet de l’Union africaine, le lundi 10 février 2020 à Addis Abeba en présence des Chefs d’État et de gouvernement membres de l’organisation, des responsables de l’Unesco et bien d’autres invités spéciaux.

Réuni le 29 avril 2019 au Siège de l’Unesco à Paris, le Jury international du Prix Félix Houphouët-Boigny-Unesco pour la recherche de la paix, avait désigné Abiy Ahmed Ali, Premier ministre de la république fédérale démocratique d’Ethiopie, comme lauréat de l’édition 2019 qui marque le 30e anniversaire de sa création.

Le jury avait mis en avant les actions du chef du gouvernement éthiopien dans la région, et en particulier le fait qu’il a été l’instigateur d’un accord de paix entre la République fédérale démocratique d’Éthiopie et l’Érythrée.

Profitant de la Journée mondiale de la liberté de la presse, Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, en visite officielle en Ethiopie les 2 et 3 mai 2019, s’était entretenue avec le lauréat, et lui avait fait part de ses félicitations.

Attendu au siège de l’organisation à Paris en juin 2019 pour recevoir le prix , Abiy Hamed Ali n’a pas pu y être être. Une autre date proposée en Novembre 2019 n’a pu être effective , encore moins un détour à Paris, dans la période de réception du prix Nobel, dont Abiy Hamed était également lauréat pour l’année 2019.

«La cérémonie de remise de l’édition 2019 du Prix Félix Houphouët-Boigny-Unesco pour la recherche de la Paix, se tiendra le lundi 10 février à Addis Abeba » a finalement annoncé l’institution le lundi 27 janvier 2020.

Créé en 1989, le Prix Félix Houphouët-Boigny-Unesco pour la recherche de la paix a pour vocation d’honorer les personnes vivantes, institutions ou organismes publics ou privés en activité ayant contribué de manière significative à la promotion, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix, dans le respect de la Charte des Nations Unies et de l’Acte constitutif de l’UNESCO. Il est la plus haute distinction remise par l’UNESCO.

Attribué chaque année, le prix comprend un chèque de 122 000 euros à répartir au besoin entre les récipiendaires, une médaille d’or et un diplôme.


Philippe Kouhon

Related posts

Conférence internationale sur la liberté des Médias:Sidi Touré à Londres pour partager l’expérience ivoirienne

admin

Ouaga : Alpha Barry, Louise Mushikiwabo et Maître Titinga en guerre contre l’ignorance

admin

Africa Ceo Forum 2019 – Paul Kagamé : “Ce que nous devons faire si nous voulons maximiser les opportunités au profit de notre continent”

admin

Leave a Comment