Culture

33ème Sommet Union africaine : voici le programme détaillé, Ouattara à Addis-Abeba le 7 février 2020

photo présidence.ci:
Départ du président Alassane Ouattara au 32e sommet de l’UA

var td_screen_width = window.innerWidth;

if ( td_screen_width >= 1140 ) {
/* large monitors */
document.write(‘‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) {
/* landscape tablets */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) {
/* portrait tablets */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width < 768 ) {
/* Phones */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

Le 33ème sommet annuel ordinaire de l’Union africaine, qui a débuté le 21 janvier Addis-Abeba, se poursuivra jusqu’au 10 février. Composé de réunions statutaires et d’événements parallèles, le sommet se tiendra sous le thème de l’Union africaine pour l’année 2020 : « Faire taire les armes : créer des conditions propices au développement de l’Afrique ».

Faire taire les armes à feu est un engagement à réaliser les aspirations de l’Agenda 2063 de l’Afrique, en particulier l’aspiration 4, qui envisage une Afrique pacifique et sûre, faisant ainsi de la paix une réalité pour le peuple africain.

Les réunions statutaires

La première réunion statutaire du sommet a été celle du Comité des représentants permanents (COREP), qui s’est tenue du 21 au 22 janvier 2020. Les résultats des délibérations du COREP seront examinés par le Conseil exécutif, dont les réunions s’ouvrent aujourd’hui, jeudi 6 février et se poursuivent demain 7 février 2020.

Le Conseil exécutif est chargé de préparer les documents et de rédiger les décisions et déclarations qui seront examinées par l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement, qui se réunira du 9 au 10 févrierprochain à Addis-Abeba.

Evènements parallèles

Au menu des évènements parallèles de cette année, les questions liées à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes ; le rapport sur l’Agenda 2063 ; les réalités urbaines de l’Afrique ; la transition du secteur énergétique africain ; et la sécurité alimentaire et la nutrition en Afrique et sa contribution au maintien de la paix.

Les principaux résultats du sommet seront les décisions et déclarations des chefs d’État et de gouvernement et celles du Conseil exécutif. Ces décisions guideront les travaux de l’UA pour l’année prochaine et au-delà.

Au cours du Sommet, les organes, agences et bureaux de l’UA tiendront également des réunions, notamment sur le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) du 5-8 février. L’organisation des premières dames africaines pour le développement (OAFLAD) se réunit du 6-10 février.

Réunions prévues le 8 février

Le samedi 8 février, se tiendront plusieurs tables rondes : celle du Comité des chefs d’État et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC), une table ronde des chefs d’État et de gouvernement du Conseil de paix et de sécurité, sur la situation en Libye et au Sahel, une réunion du Comité des dix chefs d’État et de gouvernement champions de l’éducation, de la science et de la technologie en Afrique sur le renforcement de l’éducation, de la science et de la technologie et de l’innovation pour le développement de l’Afrique et enfin la 37ème session du Comité d’orientation des chefs d’État et de gouvernement du NEPAD.

Réunions prévues le 9 février

Au menu, une réunion du Comité des dix chefs d’État et de gouvernement sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies et une réunion du Conseild’administration de l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique.

Toujours selon les informations en notre possession, plusieurs prix seront remis lors de ce sommet, notamment les prix continentaux et régionaux d’excellence scientifique de l’Union africaine Kwame Nkurumah seront décernés à 4 scientifiques africains exceptionnels.

Il y aura également la remise du prix Félix Houphouet-Boigny-UNESCO pour la paix octroyé au Premier Ministre éthiopien, Ali Abyi, le prix international UNESCO-Guinée équatoriale pour la recherche en sciences de la vie et enfin le prix de l’Organisation panafricaine des femmes.

L’arrivée de la délégation présidentielle ivoirienne conduite par le président Alassane Ouattara est prévue ce vendredi 7 février 2020 à Addis-Abeba.


Philippe Kouhon, envoyé spécial à Addis-Abeba

Related posts

En concert à Bouaké:Tiken Jah, appelle à éviter la situation de 2002 et 2010

admin

Biographie:Mathieu Kadio-Morokro raconté et expliqué par Agnès Kraidy et Zio Moussa

admin

Interview – Directeur exécutif de Africa Events, Doudou Stevens Cissé :“Il faut créer des fondations parce que l’État ne peut pas tout faire”

admin

Leave a Comment