Culture

Amadou Gon Coulibaly, à l’ouverture du cinquantenaire de la Lonaci : “La Lonaci fait partie des entreprises à captation financière publique majoritaire dont le gouvernement est fier”

photo abidjan.net:Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l`Etat

var td_screen_width = window.innerWidth;

if ( td_screen_width >= 1140 ) {
/* large monitors */
document.write(‘‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width >= 1019 && td_screen_width < 1140 ) {
/* landscape tablets */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width >= 768 && td_screen_width < 1019 ) {
/* portrait tablets */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

if ( td_screen_width < 768 ) {
/* Phones */
document.write('‘);
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
}

Le jeudi 6 février 2020, à la cérémonie de lancement du cinquantenaire de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci), au Palais des Congrès de Sofitel Hôtel Ivoire à Abidjan-Cocody, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, parrain de l’évènement, a eu des mots d’encouragement à l’endroit des responsables de l’entreprise pour, dit-il, le bon travail effectué.

Il leur a exprimé la fierté du Chef de l’État Alassane Ouattara et du gouvernement. «La Lonaci fait donc partie de ces entreprises à captation financière publique majoritaire dont le gouvernement est fier, compte tenu de sa gestion rigoureuse et des innovations continues apportées dans son management. Cette qualité de gestion garantit des résultats de qualité et consolide la confiance de ses partenaires. (…) Au vu des importants résultats obtenus ces dernières années, le gouvernement est heureux de constater que la Lonaci se porte bien. Car en sa qualité d’entreprise publique et citoyenne, elle est très engagée aux côtés du gouvernement dans la lutte contre la pauvreté. En plus de changer la vie des gagnants, elle réalise des investissements à caractère social et s’affirme progressivement comme pourvoyeuse non négligeable d’emplois directs et indirects avec un réseau commercial qui emploie aujourd’hui plus de 10 mille personnes », a fait remarquer le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. «Je rappelle qu’au début des années 90, la réforme d’envergure initiée par le Premier ministre d’alors, SEM Alassane Ouattara, a permis à la Lonaci de passer du statut d’Epn (établissement public national. Ndlr) à celui de société d’économie mixte avec l’ouverture du capital social au personnel. Cette réforme a aussi lancé la modernisation de la gestion qui a donné des résultats satisfaisants au cours des décennies écoulées. C’est dire que l’État a constamment accompagné la Lonaci dans son développement. Et je puis vous l’assurer, ce soutien se poursuivra », a-t-il promis.
La Lonaci existe officiellement depuis le 26 mai 1970. Pour le Premier ministre, si l’entreprise a pu traverser le temps, c’est grâce à sa capacité d’adaptation et d’innovation dans les types de jeux proposés.

« La nouvelle loi pour (…) protéger contre les jeux excessifs et l’addiction »

Amadou Gon Coulibaly a saisi l’occasion pour annoncer un projet de loi à venir en vue d’assainir l’environnement juridique du secteur des jeux de hasard en Côte d’Ivoire. «Ce projet de loi à venir a des enjeux sécuritaires, économiques et sociaux. Au niveau sécuritaire, cette loi permettra un meilleur contrôle et une surveillance plus accrue du secteur des jeux qui peut offrir un terreau favorable à la fraude, au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme. Au plan économique, la loi permettra de prendre en compte l’impact sur le secteur du développement des Tic et des nouvelles formes de jeux. Elle permettra une nouvelle forme de capitalisation de ces nouvelles formes de jeu, la lutte contre la concurrence déloyale et la fuite des capitaux. Pour ce qui est des enjeux sociaux, le gouvernement va œuvrer davantage à travers cette loi, à la promotion de jeux responsables et sains avec une plus grande protection des mineurs. Les populations seront mieux protégées contre les jeux excessifs et l’addiction. La promulgation de cette loi marquera un vrai tournant dans le développement du secteur de jeu dans notre pays », a-t-il expliqué. Amadou Gon Coulibaly, qui a qualifié la Lonaci d’entreprise «importante du portefeuille de l’État », a invité ses responsables à saisir ces différentes opportunités afin d’assurer l’expression de l’entreprise dans le secteur des jeux.

J-H K

Related posts

Côte d’Ivoire : l’aéroport d’Abidjan sur une mauvaise piste avec Monaco Resources ?

admin

La chronique du lundi Eloge de la JMCA:Journée mondiale de la culture africaine

admin

Honorat De Yedagne lance demain Capital Média avec Alafé Wakili comme premier invité: Barthélemy Kouamé explique comment ça se déroulera avec le modérateur Michel Koffi

admin

Leave a Comment