Actualités

Allegri : « J’ai refusé le Real Madrid »

Massimiliano Allegri a déclaré qu’il avait eu des contacts avec le Real Madrid pour récupérer le poste d’entraîneur du club espagnol il y a deux ans, mais qu’il voulait rester fidèle à la Juventus. 

L’ancien entraîneur de l’AC Milan a passé cinq années couronnées de succès à la tête de la Juve avant son départ à la fin de la saison dernière. 

Après que Zinedine Zidane ait quitté le Real Madrid suite à la campagne 2017-18, le club a eu vu Julen Lopetegui et Santiago Solari effectuer de courts passage sur le banc de touche.
Massimiliano Allegri était l’une des autres options envisagées par le club et l’Italien a remercié le président madrilène Florentino Perez pour son intérêt à l’époque.



 Le Real Madrid a finalement fait revenir Zinedine Zidane en mars 2019. « Il y a deux ans, il y a eu des contacts, mais rien ne s’est passé parce que j’avais un contrat avec la Juventus », a déclaré Allegri à Marca au sujet de l’intérêt de Madrid. « De plus, j’avais un fort engagement moral envers le club et ses fans. »


On a demandé à Allegri ce qu’il aimait le plus dans le travail que faisait Zinedine Zidane à Santiago Bernabeu, avec un titre en Liga à l’horizon, puisque les Merengue sont en tête du championnat avec quatre points d’avance sur le rival catalan, alors que la saison 2019-2020 retardée approche de sa fin. « La force qu’il a eue pour trouver l’équilibre indispensable d’une équipe si pleine de classe et de talent », a déclaré Allegri. « Pour moi, le positionnement de Casemiro a été une masterclass tactique de Zizou. » 


 Au moment d’évoquer son propre avenir, Allegri a indiqué qu’il attend le bon projet : « Je recharge mes batteries et je profite de mon temps avec ma famille et ma ville, Livourne, avec mes amis de toujours. Je m’en fiche vraiment si mon prochain emploi est en Italie ou à l’étranger. Je cherche un club avec qui partager un projet et qui a l’ambition de rivaliser pour gagner ».


 Interrogé sur la possibilité de le voir entraîner en Liga, Allegri n’a pas fermé la porte, bien au contraire : « Quelle personne avec du bon sens, refuserait d’aller en Liga? Personne ».
« Il y a plus de plaisir à jouer en Liga, peu importe le résultat. Après avoir concédé un but, l’équipe continue de jouer comme si de rien n’était. En Italie, en revanche, il y a beaucoup plus d’amour et d’attention pour les détails du jeu et la tactique. Le cerveau l’emporte presque toujours sur le cœur, en général. Le football italien est plus difficile à cause de ce que j’ai dit auparavant. Le joueur n’a pas beaucoup de liberté pour s’amuser de manière purement instinctive et cela rend parfois les choses difficiles »
, a conclu l’ancien technicien de la Juventus.

Related posts

Revue de presse du 3 août 2020 : Hamed Bakayoko au menu

admin

L’Afrique olympique : Amadou Dia Ba, l’unique médaillé du Sénégal

admin

Inde : un singe pratique du Kung-fu sur un homme qui l’a insulté (Vidéo)

admin

Leave a Comment