Actualités

La Chine, la Turquie, la Syrie se battent en Libye Pourquoi la France doit-elle se taire… ?

La Chine, la Turquie, la Syrie se battent en Libye. Et cela arrive souvent que des pays-membres de l’ONU, et singulièrement membres du conseil de sécurité se battent en Afrique.

Mais, en Libye, l’histoire se repasse le ‘’ plat et le gâteau militaire et diplomatique’’. Dans ce conflit ancien de 10 ans, la France veut encore saisir sa ‘’ chance’’ ! le ministre français des Affaires étrangères se plaint de la présence de la Chine, de la Turquie, de la Syrie sur le sol libyen. Et d’une manière tonitruante, c’est le ministre Jean-Yves Le Drian qui s’engage sans chipoter, en faveur d’un arrêt du combat. La France doit-elle se taire en affrontant l’histoire de la catastrophe libyenne, avec Nicolas Sarkozy, avec une notion de rénovateur démocratique en Libye ? Échec de la diplomatie française. En ce moment précis, la France doit se taire, en mettant ses pas dans ceux de l’OTAN. De cela la diplomatie française ne se satisfait pas, voyant l’État libyen dans un état comateux. Sans institution réelle, alors la France pense-t-elle encore à un ‘’ miracle ‘’ qui surgirait de l’Élysée pour calmer les Libyens ? À l’heure où nous écrivons ces lignes, la France ne peut plus accélérer d’une paix en Libye, ou choisir résolument le camp de la diplomatie en faisant revenir la Chine, la Turquie, l’Égypte à l’union contre les armes. Nous attendons l’indispensable clarification de la France de la situation qui a mis fin à la vie du guide Libyen Mouammar Kadhafi.

Ben Ismaël

Related posts

Premier League : José Mourinho veut que les arbitres expliquent leurs décisions

admin

Révision de la liste électorale ivoirienne en France : Les précisions de Bouaké Karamoko

admin

Décès de Gon Coulibaly: Macron salue la mémoire d’un « artisan du redressement économique » de la Côte d’Ivoire

admin

Leave a Comment