Actualités

Procès Skelly à Bouaké : un juriste révèle ce que risque l’artiste

Appréhendé le week-end dernier pour fait d’offenses à l’encontre d’autorités de premier rang du pays, une procédure judiciaire aurait été lancée contre l’artiste Skelly en détention en ce moment au Parquet de Bouaké. 

Que risque donc celui qui se fait appeler «Le Fils de la Reine Abla Pokou» ?
Après 48 heures passées en cellule, l’artiste Skelly a été déféré en début de semaine au Parquet de Bouaké, en attente de son procès qui va s’ouvrir les prochains jours.
Une procédure judiciaire aurait été, en effet, lancée à l’encontre du chanteur coupé décalé qui s’est fait une sulfureuse réputation sur les réseaux sociaux.
Skelly qui a proféré des propos virulents à l’endroit des hautes autorités du pays, sera devant les juges dans quelques jours pour «répondre de ses actes»
, a-t-on appris.



 Que risque donc celui qui se fait appeler «L’Oiseau de Dieu» ?
À en croire un juriste averti qui s’est prononcé sur le site www.viberadio.ci, Skelly risque une peine lourde de 3 ans de prison ferme. Et une amende de 3 millions de Frs, au regard a-t-il signifié, de la «gravité des propos» du chanteur.
Poursuivant son explication via le site www.viberadio.ci, l’homme de Loi affirme que l’artiste pourrait en outre bénéficier de circonstances atténuantes. 

 Selon le juriste, au regard de l’état psychologique du prévenu, de son casier judiciaire et si il est en outre avéré que le mis en cause n’est pas coutumier de faits d’invectives à l’encontre d’autorités publiques, il pourrait voir sa peine allégée, avec une condamnation de 3 mois de prison ferme ou non et une amende de 300.000 Frs.

Related posts

Me Franck Kouyaté : « Que le décès d’Amadou Gon ramène la paix, rapproche les uns et les autres»

admin

« Tout se complique pour Ouattara à cause d’une rencontre entre Soro et Macron annoncée pour mars », Oumar Oumset

admin

La justice américaine aux trousses du fils de Sassou Nguesso pour « biens mal acquis »

admin

Leave a Comment